Actualité immobilière

Vous n’arrivez pas a vendre, personne ne se déplace pour visiter votre bien !!!

Quelques solutions et conseils pour vendre entre particuliers :

1°)Faire savoir que l’on vend.

C’est bien sûr le plus important. Si personne ne sait que votre maison est à vendre, l’opération ne va pas etre facile !!
– Passer votre annonce sur les principaux sites immobiliers gratuits. En dehors de leboncoin.fr, ils sont nombreux, et entre autre les pages troc facebook.
– Mettre un ou plusieurs panneaux A VENDRE ou A LOUER sur votre bien. Vous informerez ainsi la clientèle locale, de proximité ou de passage, qui est très importante, car la plus susceptible d’être intéressée par votre annonce.
– Mettez des annonces dans les magasins près de chez vous.
– De belles photos sur vos annonces: ce sont elles qui feront la différence avec les autres annonces immobilières.

2°)Le juste prix.

Pas de demandes de visites? —-> vérifiez votre prix!!
Après de nombreuses visites de candidats à l’achat, personne ne donne suite.
Si personne n’achète, c’est que peut être le prix qui est trop élevé ? En effet on a toujours tendance a surévaluer son bien.

Plusieurs solutions pour évaluer et ne pas surestimer un bien immobilier:
– Le faire expertiser.
– Les vitrines des agences immobilières environnantes pour comparer les prix d’un bien similaire au votre.
– Les autres annonces immobilières sur ce site et les autres sites immobiliers.
– Les journaux immobiliers spécialisés.
– Faire une évaluation en ligne.

Mais il y a quand même une grande part d’affectif, donc d’irrationnel dans l’achat d’une maison ou d’un appartement, et les prix peuvent varier par rapport à la moyenne du secteur.
Demander un prix réaliste est l’un des éléments les plus importants pour vendre une maison. Certaines maisons sont en vente pendant des années parce que leurs propriétaires essaient de vendre des sentiments et non leur bien… (Attention à votre attache personnelle! L’acte de vente est aussi un acte de détachement.)

3°)Faire visiter
Il faut bien sur être disponible pour faire visiter le bien.
La première impression du visiteur est essentielle. Donc logement propre, décoré, jardin entretenu ect…
Laissez votre visiteur faire le tour tranquillement, les questions viendront plus tard.

Lire la suite...

Financement immobilier

Souscrire un crédit-bail en créant une SCI

Pour acheter un bien immobilier à usage professionnel, un entrepreneur peut souscrire un crédit-bail en créant une Société Civile Immobilière.

Le crédit-bail
Particulièrement intéressant pour les chefs d’entreprise, les industriels, les commerçants et les professions libérales, le crédit-bail est un contrat de location qui comprend une promesse de vente sur un bien immobilier destiné à un usage professionnel. Ce type de financement sécurisé sur le long terme permet de financer en intégralité le bien immobilier et offre également des intérêts fiscaux à l’acquéreur. En effet, celui-ci peut faire passer ses remboursements (loyers) en charge déductibles.

Au terme du contrat, le crédit-bailleur, qui devient propriétaire du bien immobilier, doit le livrer au locataire à un prix préalablement fixé. Appelé crédit-preneur, le locataire prend possession du bien au terme de l’engagement passé dans le contrat de crédit-bail. Le preneur paie alors les loyers ainsi que toutes les charges relatives au bien. A la fin du contrat, il pourra soit prendre possession du bien soit devenir un simple locataire ou encore quitter les lieux.

Le crédit-bail en SCI
Le crédit-bail est un type de financement pouvant être demandé dans le cadre d’une acquisition au montant compris entre 400.000 et 7.000.000 €.
Il aura alors pour objet de financer un bien immobilier déjà bâti. Le montage d’un crédit-bail immobilier peut aussi être utilisé pour acheter en VEFA.
Le crédit bail immobilier permet de financer dans son intégralité l’opération d’acquisition (frais de mutation, charges, TVA…) et s’étale en moyenne sur une durée allant de 10 à 15 ans.
D’un taux fixe ou variable, il comprend les charges relatives à la gestion du contrat.
Le preneur doit s’acquitter des remboursements chaque trimestre. Au terme du contrat, il lui restera en théorie 1 € pour lever l’option d’acquisition et devenir propriétaire.

Afin de procéder à l’acquisition d’un local sous contrat de crédit-bail, un entrepreneur peut monter une SCI qui choisira alors un bien à usage professionnel et souscrira un contrat de crédit-bail pour acquérir le bien immobilier.
Ensuite, la SCI souscrira un contrat de bail commercial avec l’entrepreneur et sera alors le crédit-preneur. A la fin du contrat, la SCI devient propriétaire des lieux.

Lire la suite...

Actualité immobilière

Le rachat crédit immobilier

Une personne qui procède à un rachat crédit immobilier va rassembler plusieurs créances en cours de remboursement. Parmi celles-ci notamment, un crédit immobilier, assez conséquent, va donner la qualification majeure à cette opération financière. Comme toute action de regroupement de crédits, le rachat de crédit immobilier vise plusieurs objectifs. Le résultat le plus évident, dans la plupart des cas, est la réduction significative des mensualités que le débiteur va payer.

Lire la suite...

Financement immobilier

Choisir une assurance de prêt immobilier

Quelques conseils pour choisir votre assurance de prêt immobilier
L’assurance emprunteur pour un prêt immobilier est la plupart du temps imposé par votre organisme prêteur (organisme de crédit à la consommation ou votre banque). Cette assurance emprunteur est une garantie pour la société qui vous avance les fonds de recouvrer ses fonds en cas de défaillance de paiement de votre part (difficultés financières ou accident de la vie, décès, etc.)

Lire la suite...