Style de construction

Maison traditionnelle auvergnate

Maison traditionnelle d’Auvergne:
De type rectangulaire et la pierre d’Auvergne est le matériau de construction traditionnelle de couleur sombre avec rarement plus d’un seul étage.

La maison traditionnelle d’Auvergne

Les matériaux
Sauf pour les maisons très pauvres, faites de pisé argileux ou de moellons assemblés au mortier maigre, la pierre est le matériau de base, employée en gros bloc ou taillée et appareillée.
Toutes les pierres d’Auvergne sont de couleur sombre (laves, schistes, grès), bleutées, noires ou bistres.
Les pierres les plus claires sont généralement réservées au soubassement.
Dans les hautes vallées, le bois est utilisé conjointement avec la pierre pour l’établissement d’une large terrasse sous auvent.

Les toits
Ils ont une pente très accusée et ils étaient autrefois recouverts de chaume. Dans certaines régions, ils débordent largement au-dessus des murs soutenus par d’épaisses consoles de bois.
Le faîte est souvent orné de petites croix métalliques ou d’épis de céramique.
De grandes lames de schiste ou de phonolite composent la couverture la plus courante; elles sont taillées de façon inégale.
Les plus petites et les plus minces sont placées près de l’arête du toit; une progression constante amène les plus épaisses et les plus larges en bordure. Les lucarnes peuvent être assez nombreuses mais restent de petites dimensions.

La toiture auvergnate présente soit deux pentes avec murs pignons, soit quatre pentes sans murs pignons. Dans les deux cas, la souche de cheminée est assez importante mais de ligne très simple.

Les ouvertures
Elles sont rares et étroites, généralement peu décorées. Les pied-droit et les linteaux sont de simples gros blocs de pierre.
Toutefois, on trouve souvent au-dessus des linteaux un fronton triangulaire très particulier à l’Auvergne et qui rappelle l’architecture romaine.
La façade, percée par la porte et les fenêtres, est toujours orientée au midi. La porte, souvent basse et étroite, est située au centre de la façade.

Le plan type
La maison rurale comprend rarement plus d’un seul étage. Elle est, en général, de type rectangulaire et se compose au rez-de-chaussée de deux grandes salles (l’une servant de cuisine-salle à manger, l’autre de chambre commune), d’une souillarde (ou réduit à vaisselle) et d’une fromagerie.

La souillarde est parfois conçue comme une pièce tout à fait séparée et elle forme saillie sur la façade postérieure; ce petit pavillon est recouvert, comme la maison principale, d’un toit à deux ou quatre pentes.
Les greniers à grain occupaient autrefois la partie supérieure de la maison, qui est aujourd’hui réservée aux chambres.

L’étable est le plus souvent soudée à la maison dans un prolongement direct.
Dans les hautes vallées, le rez-de-chaussée se trouve surélevé au-dessus de la cave et de l’étable; on y accède par un escalier extérieur dont le palier forme terrasse, parfois sur toute la longueur de la façade.

Vous pourriez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.