Style de construction

Construction traditionnelle de Bourgogne

Les matériaux traditionnel les plus employés pour la construction des maisons rurales en Bourgogne est le pisé et la brique. L’usage de la pierre quand à lui est plus fréquent dans les régions montagneuses.

Construire sa maison en Bourgogne

Maison de bougogneLes matériaux
Le matériau le plus employé pour la construction des maisons rurales en Bourgogne resta longtemps le pisé. Les angles des murs étaient renforcés par des briques qui servaient aussi aux soubassements et aux encadrements des ouvertures. Dans les régions montagneuses du haut Bugey ou dans le bassin du Belley et dans le pays de Gex, l’usage de la pierre est plus fréquent, mais, sauf pour les gentilhommières ou les manoirs, la maçonnerie utilise des matériaux assez pauvres.

Les toits
La toiture est à quatre pentes faibles et recouvertes de tuiles creuses. Elle déborde très largement la maison d’habitation pour se prolonger par une sorte de hangar ouvert mais abrité : l’« étra», qui sert d’entrepôt à l’outillage agricole.

Les tuiles sont parfois de couleurs différentes ou joliment vernissées.
Les lucarnes sont rares mais la cheminée, surtout dans la Bresse, est d’un type tout à fait particulier. Construite en brique, elle affecte la forme d’un clocheton polygonal ou pyramidal. Il n’est pas rare qu’elle soit surmontée d’une petite croix.

Les ouvertures
La porte principale de l’habitation est étroite et peu élevée, les fenêtres disposées de façon irrégulière et placées assez haut par rapport au plancher. Dans les maisons anciennes, les fenêtres à meneaux ne sont pas rares.

Le plan de maison type
La salle commune est au rez-de-chaussée dont elle occupe toute la largeur en façade; derrière, est située la chambre principale ou « chambre de poêle ». Il est fréquent que l’on accède à l’étage par un escalier extérieur qui est placé soit en façade, soit sous le grand auvent de Pétra.
Quand il est du côté de la façade, cet escalier forme, en arrivant à l’étage, une galerie, couverte par l’avancée du toit, elle-même soutenue par une rangée de colonnes. Dans ce cas, l’escalier et les balustres sont parfois en pierre.
Dans certaines régions (pays de vigne ou de montagne), la disposition générale est la même mais la grande salle et le «poêle» sont au premier étage, le rez-de-chaussée servant de cave et de remise.

22

Vous pourriez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.