Style de construction

Construction traditionnelle Champenoise

Aussi bien dans la Champagne, que dans la Champagne humide, boisée et vallonnée, les maisons restent basses, les matériaux de construction des maisons champenoises sont en priorité la craie et le bois.

Construire sa maison en Champagne

Les matériaux
Aussi bien dans la Champagne pouilleuse, sèche et plate, que dans la Champagne humide, boisée et vallonnée, les matériaux de l’habitation rurale sont la craie et le bois.
Les soubassements sont d’ordinaire construits en maçonnerie de pierre de craie, plus ou moins taillée et appareillée; les murs sont à pans de bois disposés de façon très simple et sans aucune recherche ornementale; quelques pièces obliques créent même une impression de désordre.
Les intervalles entre les poutres sont remplis de tuf crayeux enduit de plâtre; en Argonne, ce tuf est remplacé par une glaise argileuse qui est parfois utilisée aussi pour le soubassement.

Les toits
La toiture la plus répandue est à deux pentes de faible ou moyenne inclinaison. Elle fait une assez forte saillie, souvent plus accentuée à l’arrière de la maison qu’au-dessus du mur de façade. Pour la soutenir, on utilise des consoles de bois très simples et rapprochées.
La couverture est assurée par des tuiles, brunes et demi-cylindriques en Champagne pouilleuse, plates dans l’ouest du pays et en Champagne humide, légèrement courbes et rouges ou jaunes en Argonne.

Les souches de cheminées sont de petites dimensions, rectangulaires et construites en brique le plus souvent.

A noter
Les murs de torchis crayeux sont parfois protégés par des lattes de chêne posées horizontalement ou verticalement, qui forment un véritable revêtement de bois sur la partie de la maison la plus exposée aux intempéries.
Les ouvertures. Elles sont assez irrégulières. Les portes sont étroites, parfois décorées de deux colonnettes plates et d’un fronton triangulaire. Les fenêtres, souvent encadrées de brique, sont hautes et disposées sans ordre.

Le plan type de la maison traditionnelle
La maison rurale de type ancien se compose d’un rez-de-chaussée et d’un grenier. Il n’y a donc pas d’étage proprement dit et les maisons champenoises, même lorsqu’elles sont importantes, restent basses.
En revanche, leur superficie au sol peut être assez considérable. L’écurie, l’étable et les remises forment d’ordinaire des bâtiments distincts.
On accède au grenier par un escalier intérieur construit entre deux cloisons et dont le départ donne souvent sur une entrée particulière, à côté de l’entrée principale.

2

Vous pourriez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.